La .science française à l’honneur

la-science-francaise-a-lhonneur

Les noms de domaine en .science ont été mis à la disposition du public le 24 février 2015, avec pour vocation de permettre à la communauté scientifique de se démarquer sur le web en utilisant un nom de domaine qui lui est spécifique. Contrairement aux autres mises à disposition de noms de domaine, celle-ci fut une première : un des bureaux accrédités a permis d’enregistrer gratuitement un domaine en .science. Plus de 30 000 noms de domaine ont ainsi été créés et enregistrés en quelques heures !

Et la communauté scientifique française ?

Cette information étant restée plus ou moins restée confinée aux noms de domaine en langue anglaise, on aurait pu croire que les scientifiques français avaient été délaissés lors de cette occasion unique en son genre – l’enregistrement gratuit d’un nom de domaine spécifique et communautaire. Cependant, il n’en est rien, grâce à l’action d’une petite structure française, Jovenet Consulting.

Cette entreprise, spécialisée dans les noms de domaine, s’est attachée à enregistrer une longue liste de noms de domaine en langue française utilisant le .science, et se propose de les mettre à disposition de manière gratuite à toute institution scientifique française qui en ferait la demande. Cette gratuité d’enregistrement est cependant à tempérer : si l’acquisition du nom de domaine en .science est gratuit – il suffit de prendre contact avec l’entreprise – le transfert de celui-ci vers un bureau d’enregistrement peut être payant.

science labo

Obtenir un .science

Parmi les nombreux noms réservés pour la communauté scientifique, on trouve entre autres musicologie.science, neurochimie.science, thermique.science, data-mining.science, et bien d’autres encore. Récupérer un nom de domaine en .science réservé de cette manière sera possible pour les institutions qui en feront la demande à partir du 26 avril 2015, date à laquelle le transfert sera légalement autorisé.

C’est donc une opportunité unique qui s’ouvre à la communauté scientifique française : obtenir des noms de domaines dédiés, gratuits, identifiés clairement comme réservés aux scientifiques seuls. Entre autres choses, cela permettrait de mettre en place des sites de publication d’articles, d’échange et de partage de connaissances, et d’augmenter fortement la visibilité en ligne de la science française !