Les noms de domaine en .be utilisés pour le phishing

Les noms de domaine en .be utilisés pour le phishing

Un rapport de l’APWG (anti phishing work group) a récemment démontré que les noms de domaine aux extensions belges étaient régulièrement utilisés pour abriter des sites internet frauduleux.

enquête

L’extension .be se trouverait en effet en cinquième position des extensions nationales les plus prisées pour le phishing ou hameçonnage (technique de fraude) après les :

1. Le .ro (extension roumaine)
2. .ie (extension irlandaise)
3. .kr (extension coréenne)
4. .th (extension thailandaise)

Un succès qui peut s’expliquer par l’absence de contraintes d’enregistrement, c’est-à-dire, qu’il ne faut par exemple pas nécessairement justifier d’une adresse locale pour disposer d’un nom de domaine en .be, et qui peut aussi s’expliquer par un cout relativement faible lors de la réservation du  nom de domaine.