Slamming : les différents types d’arnaques au nom de domaine

Nom de Domaine : les nouveautés Google !

De nombreuses arnaques sont présentes sur internet, le slamming en fait partie. L’Afnic (Association française pour le nommage Internet en coopération) définit le slamming comme « une pratique illicite visant à tromper des clients afin de leur vendre des services non sollicités ». Le slamming est donc susceptible de toucher différents domaines. Concernant les noms de domaine, plusieurs techniques frauduleuses sont utilisées pour faire payer les entreprises.

Les emails de renouvellement

Dans ce type de slamming, des emails contenant des avis d’expiration sont envoyés aux entreprises les invitant à renouveler l’abonnement à leur nom de domaine. Le fichier joint ressemble à un document officiel et contient même les données concernant le nom de domaine, avec notamment la date d’expiration. Il est donc très facile pour une personne sans grande connaissance des procédures de se faire avoir. Il s’agit en réalité d’une demande de transfert du nom de domaine vers l’émetteur de cet email, le « slammer », qui fait ensuite payer le renouvellement du nom de domaine à l’entreprise beaucoup plus cher que le prix initial.

La pression psychologique

Cette technique de slamming est plus subtile car un contact direct a lieu entre l’entreprise et le « slammer ». Celui-ci, par du démarchage téléphonique, va indiquer à l’entreprise qu’une personne s’apprête à acheter un nom de domaine se rapprochant du sien. Il propose ensuite à l’entreprise de se procurer le nom de domaine en question. Cette action qui peut dans certains cas s’avérer stratégique pour l’entreprise est tout de même considérée comme du slamming pour plusieurs raisons. Tout d’abord parce que les « slammers » mettent la pression aux entreprises en les poussant à prendre une décision en quelques minutes seulement. De plus, les prix de ces noms de domaine sont très élevés et dépassent leur coût réel.

Le faux registre

Avec ce type de slamming, le « slammer » prend contact avec l’entreprise en lui indiquant qu’elle a l’obligation de s’inscrire dans un annuaire. Encore une fois, l’arnaque utilise des références visuelles et textuelles pouvant fortement induire l’entreprise en erreur. Une personne n’ayant aucune connaissance dans ce domaine peut donc tomber dans le piège et s’inscrire dans l’annuaire. Une facture de plusieurs centaines d’euros lui est ensuite envoyée.

Que faire pour contrer le slamming ?

Vos noms de domaine doivent être gérés uniquement par le registrar dans lequel vous les avez enregistré. Lorsqu’une personne inconnue prend contact avec vous concernant vos noms de domaine, interrogez votre fournisseur pour en savoir plus sur cette opération et ne prenez pas de décision dans l’urgence. Lorsque cela est possible, désignez une personne dans l’entreprise ayant les compétences nécessaires pour gérer toutes les opérations concernant vos noms de domaine.

Réservez vos noms de domaine en ligne sur nom-domaine.fr : des conseillers vous accompagnent dans vos démarches et répondent à toutes vos questions !