Comment choisir son nom de domaine ?

Enregistrements de noms de domaine : la chute du .cn

Vous avez pour projet de créer votre site Internet et il vous faut réserver un nom de domaine ? Son choix implique souvent une réflexion approfondie : quel nom de domaine vais-je choisir ? Avant de procéder à l’enregistrement, voici quelques idées clés pour vous guider dans votre choix.

Avant tout, rappelons que le choix d’un nom de domaine constitue à la fois l’une des premières et des plus importantes étapes que vous êtes amené à franchir lors de la création de votre site Internet. En effet, il s’agit d’un choix qu’il ne faut pas négliger car le nom de domaine représente l’image et l’univers de votre entreprise. Il aura donc une influence sur votre image de marque et impactera la facilité avec laquelle les internautes mémoriseront votre site.

1. Un nom de domaine facile à comprendre

Si vous choisissez un nom de domaine long, assez original et constitué de mots rarement utilisés, il y a de fortes chances qu’il soit mal épelé et mal orthographié. Vous risquez ainsi de perdre une partie de votre trafic. Nous vous conseillons par exemple de prononcer votre nom de domaine à vos proches et de leur demander de l’écrire. Vous remarquerez qu’il est parfois difficile d’allier originalité (ou humour) et simplicité.

2. Penser à la longueur

Vous pouvez par exemple utiliser une phrase courte, un slogan ou bien le nom de votre entreprise. Nous vous conseillons d’utiliser 10 caractères maximum. Vous pouvez utiliser des majuscules à chaque mot afin de rendre votre nom de domaine plus agréable à lire car la différence entre majuscules et minuscules n’existe pas en matière de nom de domaine. Voici un exemple : «BijouxFaitMain.fr ».

Vous ne parvenez pas à réserver votre nom de domaine (et ses variantes) car ils sont déjà réservés ? Dirigez vous alors vers les extensions de nom de domaine. Très en vogue de nos jours et permettant de vous différencier de la concurrence, elles vous offriront de nombreuses opportunités et vous permettront de choisir le nom de domaine que vous souhaitez.

3. Éviter les chiffres et les tirets

L’utilisation de chiffres peut s’avérer être un piège. En effet, certains peuvent taper le chiffre ou à contrario l’écrire en toutes lettres. Par exemple, si vous souhaitez le nom de domaine «UnDinerPour2.fr» certains peuvent chercher votre site en écrivant « UnDinerPourDeux.fr ».

Quant à l’utilisation des tirets, elle est à nuancer. Si votre nom de domaine contient plusieurs mots, vous pouvez opter pour les tirets afin de le rendre plus lisible. Évitez cependant d’en abuser pour ne pas recevoir des pénalités par Google. De plus, vous risquez de perdre du trafic si votre audience n’est pas une spécialiste du net et qu’elle oublie d’insérer les tirets pour trouver votre site.

4. Choisir la bonne extension

Vous l’avez sûrement remarqué, il existe aujourd’hui une infinité d’extensions… .immo, .fitness .paris, .bio, … comment faire son choix dans tout ça ?

D’abord, il existe des extensions pour chaque pays qu’il convient de prendre en compte. En effet, en Allemagne par exemple, il est préférable d’utiliser un .de.

Ensuite, nombreuses d’entre-elles sont réparties selon le secteur d’activité. A vous de choisir alors ce qui se rapproche le plus de votre expertise.

Vous me direz, et entre le .com et le .fr, je choisis quoi ? Le .com vous permet de cibler d’autres pays que la France tandis que le .fr indique à Google que votre contenu cible la France. Ainsi, si vous n’envisagez pas de créer une version étrangère à l’avenir, utilisez le .fr pour renforcer la proximité avec vos utilisateurs. Pour en savoir plus sur le .fr, rendez-vous ici.

5. Jouer la carte de la sécurité

Nous vous conseillons d’enregistrer votre nom de domaine sous diverses variantes (avec et sans tirets par exemple ou au pluriel et au singulier) afin d’éviter tout risque de piratage ou cybersquatting.

6. Être vigilant lors de la réservation

Veillez à procéder à quelques vérifications avant tout enregistrement en effectuant une recherche sur le site de l’INPI (Institut National de la Propriété Industrielle) pour les marques françaises, de l’EUIPO (Office de l’Union Européenne pour la Propriété Intellectuelle) pour les marques européennes et de WIPO (Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle) pour les marques internationales. Cela permettra de savoir si une marque identique à votre nom de domaine a déjà été enregistrée.

7. Enfin, penser aux traductions & significations

Pensez à traduire ou à regarder la signification de votre nom de domaine (ou les mots qui le composent) dans d’autres langues avant tout enregistrement. En effet, parfois lorsque l’on traduit dans d’autres langues, on fait face à quelques surprises… et on se dit qu’il nous reste à choisir un autre nom de domaine.

Nous espérons que ces conseils vous aideront dans le choix de votre nom de domaine. Dès que vous l’aurez choisi, rendez-vous sur www.nom-domaine.fr afin de l’acheter en toute sécurité et en toute fiabilité. Pour chaque achat de nom de domaine sur notre site, vous bénéficiez d’une adresse email avec filtres anti-pub, anti-spam et d’un antivirus. Et en plus, un grand choix d’extensions disponible !