Bloomberg et Twitter Lancent un Nouveau Média d’Information.

couverture article

Deux géants s’associent

La chaîne de microblogging Twitter, qui compte aujourd’hui plus de 300 millions d’utilisateurs, s’associe à la firme Bloomberg, un groupe financier américain spécialisé dans les services aux professionnels des marchés financiers et dans l’information économique. Il possède de nombreuses chaînes TV câblées aux États-Unis et est également présent en tant qu’agence de presse. Les deux entreprises souhaitent en effet créer un nouveau média d’information « en combinant les capacités mondiales éditoriales, et de collecte de nouvelles de Bloomberg mais également la grande capacité numérique, digitale et de partage d’information en direct de Twitter ».


twitter bloomberg

 

Un média d’information en continu

Le but de la manœuvre est de proposer aux internautes une chaîne continue d’information sur Twitter. Celle-ci ne reprendrait pas uniquement des extraits de chaînes TV appartenant à Bloomberg, mais également des couvertures d’événements en live, comme il avait été fait pour les présidentielles américaines en fin d’année 2016, où Bloomberg et Twitter s’étaient déjà associés, ainsi que des contenus proposés par des internautes qui seront sélectionnés et édités par des journalistes avant d’être diffusés. Ce média ne sera, de plus, pas limité à l’information financière, mais aura également pour but d’élargir les thèmes et de traiter l’information plus globalement. Une menace certaine pour les chaînes TV classiques américaines telles que CNN, Fox News Channel ou encore MSNBC.

Une aubaine pour Twitter

En revanche, cela devrait redonner un coup de pouce à Twitter, qui malgré ses millions d’abonnés, peine à financer son média de microblog. Il avait déjà décidé de relancer son économie en se mettant à la vidéo, un segment plus simple aujourd’hui à monétiser. Twitter a en effet diffusé 800 heures de streaming au premier trimestre 2017, contre 600 heures au trimestre précédent, ce qui coïncide avec la baisse de perte de chiffre d’affaires du groupe, passant de 80 millions de dollars de pertes à 60 entre ces deux trimestres. Il continuera donc dans ce segment malgré son échec avec Vine, application de mini vidéos de 8 secondes qui avait surtout marché aux États-Unis chez les adolescents.

Malgré cela, face à son concurrent Facebook, sa base d’abonnés progresse nettement moins vite. Après s’être mis au streaming il décide donc de booster son média en y rajoutant une corde supplémentaire avec l’information en continue .

Que pensez-vous de cette association ?

A votre avis, cette chaîne peut-elle réellement concurrencer les chaînes classiques de télévision ?