Avec PlaNet, Google peut localiser vos photos

Les véritables astuces pour le référencement dans Google

Google a développé un algorithme permettant de connaître la localisation de n’importe quelle photo, sans utiliser les données de géolocalisation. Le projet a été développé par deux employés de Google et un chercheur de l’université d’Aix la Chapelle, en Allemagne. Pas besoin de point de repère évident ou de monument célèbre pour reconnaître la photo, PlaNet va beaucoup plus loin.

En effet, les chercheurs ont divisé toute la planète en 26 000 carrés dont la taille varie en fonction du nombre de photos prises à cet endroit. Des carrés de grande taille ont été attribué aux zones rurales et, à l’inverse, des villes comme New York ou Paris disposent de plus petits carrés. Les chercheurs ont ensuite réparti dans ces zones 126 millions d’images dont ils connaissaient la localisation. Le reste du travail a été effectué par l’algorithme: celui-ci a associé chaque image géolocalisée à une zone définie.

Déjà plus performant que l’homme

Par comparaison et par recoupement, PlaNet sera donc capable d’associer n’importe quelle photo (un arbre, une rue, un immeuble…) à un endroit de la planète. Bien sur, l’algorithme n’est pas encore en capacité de localiser toutes les photos, il faut encore l’améliorer et augmenter le nombre d’images analysées. Après les premiers tests effectués par les chercheurs, l’algorithme PlaNet serait déjà en mesure de localiser 3,6 % des photos avec le nom de la rue où elles ont été prises et 10,1 % avec le nom de la ville. Les taux de reconnaissance au niveau du pays et du continent sont respectivement de 28,4 % et de 48 %.

Comparée aux humains, la machine a un taux de reconnaissance deux fois plus élevé. Des tests ont en effet montré que l’homme a une marge d’erreur de 2 320,75 km alors que la marge d’erreur de PlaNet est de 1 131,7 km. Résultat logique, étant donné que l’algorithme a vu et analysé un plus grand nombre d’images qu’un être humain moyen.