Le monde selon les noms de domaine

L’entreprise Nominet a publié une carte du monde réalisée en fonction des noms de domaine de chaque pays. Sur cette mappemonde, la taille des pays est en effet proportionnelle au nombre de nom de domaine utilisant l’extension du pays. Quelques surprises sont au rendez-vous…

En Europe, l’Allemagne, avec un peu plus de 16 millions d’extensions .de enregistrées, le Royaume-Uni, avec 10,6 millions d’extensions .uk et les Pays-Bas, avec 5,6 millions d’extensions .nl, sont les trois pays les plus importants. La France arrive derrière avec presque 3 millions de noms de domaine en .fr dans le monde, juste devant l’Italie (2,8 millions) et la Pologne (2,6 millions). Rien de très anormal en Europe. 

En revanche, si on regarde au niveau mondial, on peut relever quelques résultats un peu surprenants. Même si la Chine devance l’Allemagne avec presque 17 millions d’extensions en .cn, une île attire notre attention à l’est du Japon avec plus de 31 millions de noms de domaine enregistrés sous l’extension .tk. Il s’agit des îles de Tokelau, archipel de l’océan Pacifique regroupant à peine 1400 habitants et considéré comme un territoire de la Nouvelle-Zélande. L’explication est pourtant simple : enregistrer un nom de domaine avec l’extension .tk est totalement gratuit.

On constate également qu’il est difficile d’identifier les États-Unis, pourtant très bien développés au niveau de l’utilisation d’internet. Encore une fois, l’explication est assez simple. Les États-Unis préfèrent simplement utiliser l’extension .com pour leur nom de domaine plutôt que leur extension nationale en .us, utilisée 1,6 millions de fois. Il faut d’ailleurs noter que l’extension .com reste la plus utilisée dans le monde avec 123 millions d’enregistrements.

Enfin, la carte traduit également la faible utilisation d’internet en Afrique, qui est principalement due au manque de développement et d’accès à internet sur ce continent. Le nombre d’extensions nationales est seulement d’un peu plus de 2 millions sur toute l’Afrique, dont 1 million pour l’Afrique du Sud avec le .za.