Pourquoi les nouveaux gTLDs intéressent-ils tant les territoires ?

Depuis l’annonce de l’ICANN en 2012 concernant la possibilité d’obtenir prochainement de nouvelles extensions de noms de domaine, nombreux sont ceux qui ont déposé une candidature afin d’obtenir leur « morceau » d’Internet.
Parmi ceux-ci, on compte une multitude de territoires qui souhaitent s’approprier leur petit bout de toile : régions, villes, etc. Chacun souhaite obtenir son extension de nom de domaine dédiée, autrement appelée les nouveaux gTLDs.

Une extension propre à chaque territoire : quel intérêt ?

A l’échelle régionale mais également à l’échelle de chaque ville, les acteurs locaux ont à cœur de promouvoir leur territoire et de le voir se développer. Le contexte concurrentiel les pousse donc à valoriser au maximum leur région ou leur ville.

Pour prouver leur attractivité touristique, industrielle ou économique, et attirer toujours plus de visiteurs, les territoires mettent en place des stratégies de communication sur le plan national voir international. Ainsi chacun rivalise d’idées lors de ses campagnes d’affichage pour vanter les mérites de sa ville ou de sa région : compétitivité, cadre de vie, et bien d’autres.

Dans ce cadre, et pour étendre leur communication, les territoires ont donc vu, dans la création de ces nouvelles extensions de noms de domaine, de véritables opportunités de s’offrir un petit bout de web pour assoir la notoriété de leur ville ou de leur région. Ces extensions sont pour eux l’opportunité de renforcer la dynamique déjà mise en place et de rayonner également sur le plan numérique.

Une extension de nom de domaine propre à chaque territoire semble donc être une réelle opportunité de continuer la valorisation de ceux-ci en étendant la notion de marque, pour une ville ou pour une région, également sur la toile.
Ainsi le sentiment d’appartenance à une communauté sera plus forte pour les habitants du territoire et celui-ci jouira d’une communication plus globale pour attirer de nouveaux investisseurs, habitants, touristes, etc.