Snapchat : quand été rime avec nouvelles fonctionnalités !

L'importance du choix du Nom de domaine en .Fr

Pendant l’été les réseaux sociaux se sont menés une guerre sans merci pour être le nouveau favori. Avant la rentrée, un réseau ne cesse de nous étonner et d’innover, c’est le petit fantôme de Snapchat. Cette application de photos instantanées rivalise d’ingéniosité afin de concurrencer certains géants du web. Avec 166 millions d’utilisateurs dans le monde contre 328 millions pour Twitter (juin 2017) le paysage des réseaux sociaux risque de voir la vie en jaune. Mais cette petite révolution n’est pas due au hasard, Snapchat met tout en œuvre pour devenir le leader du marché.

Depuis le début de l’été, Snapchat a lancé 7 nouvelles fonctionnalités toujours plus fun pour amuser votre entourage. Mais toutes attirent-elles les faveurs des internautes ?

Des nouvelles fonctionnalités pour plus de fun

Vous l’avez sans doute déjà remarqué, le multi snap a fait son apparition sur l’application. Fini les vidéos de 10 secondes, vous pouvez désormais aller jusqu’à 1 minute ! Mais ce n’est pas le seul, parmi les nouveautés les plus populaires, on note aussi les filtres vocaux qui changent votre timbre de voix, laissant place à des vidéos hilarantes et inédites.
Moins connues mais toutes aussi innovantes :
Le Tint Brush permet de modifier les couleurs de vos photos permettant de colorer les cheveux de vos amis.
Le paperclips permet de lier des liens à vos snaps.
Le Geofilters personnalisées, pour 5€, il est désormais possible de créer son propre géofiltre dans sa zone géographique. Une publicité pas chère bienvenue pour les entreprises ou évènements.
Les Stories personnalisés, permettent de créer une story partagée en fonction de sa zone géographique et de ses affinités en sélectionnant uniquement les contacts concernés.

Un succès en demi-teinte

Parmi ces nouvelles fonctionnalités, il y en a une qui n’est pas passée inaperçue pendant l’été et qui a fait beaucoup parler.
Lancé le 21 juin, le Snap Map est relié à votre service de géolocalisation et permet de renseigner votre position à chaque connexion sur l’application. Vos amis et tous les utilisateurs de Snap peuvent donc suivre votre parcours instantanément et ceux, partout dans le monde.
L’utilisation est très simple, il vous suffit d’ouvrir votre application, d’activer la géolocalisation et votre bitmoji apparaît sur la carte partagée aux côtés de vos amis actifs.
Si cette fonctionnalité n’est qu’une option parmi tant d’autres, elle ne fait pourtant pas l’unanimité. En effet, les associations de protection de l’enfance se questionnent sur l’utilité de l’outil et surtout soulèvent un problème de sécurité allant même jusqu’à déconseiller d’activer l’option pour les utilisateurs mineurs.
Si Justine Atlan, directrice générale de l’association E-enfance (France) ne se montre pas particulièrement inquiète « Je le suis, mais ni plus ni moins qu’ailleurs », en Angleterre, cette nouveauté est une véritable polémique et inquiète les autorités à tel point que la police de Preston, a publié un avertissement sur les réseaux sociaux dans lequel elle explique comment désactiver la géolocalisation.
On suivit plusieurs publications d’associations, mettant en garde les utilisateurs :
Childnet : « encourager les utilisateurs à ne pas partager leur localisation, particulièrement avec des gens qu’elles ne connaissent pas en personne. »
National Society for the Prevention of Cruelty to Children (NSPCC) : « C’est inquiétant que Snapchat permette à des moins de 18 ans de diffuser leur localisation sur une application où elle peut être accessible par toute personne faisant partie de leur contact »
UK Safer Internet Centre : « Cela peut permettre à des gens de savoir où vous vivez, où vous allez à l’école et où vous passez du temps »

En France, le journal Le Monde a mené une enquête plus rassurante auprès de 50 000 utilisateurs âgés de moins de 25 ans.  Elle révèle si oui ou non ils vont adopter cette fonctionnalité et pourquoi.
16% : oui pour retrouver des amis
12% : oui pour explorer la carte et les évènements aux alentours
29% : non soucieux de ne pas partager leur géolocalisation et donc leur vie privée
43% : peut-être en réglant les paramètres pour que seules les personnes de confiance aient accès à la position.

Et vous, que pensez-vous de toutes ces nouvelles fonctionnalités ? Les réseaux vont-ils trop loin dans leur quête de popularité ?