Bien choisir son nom de domaine, c’est capital !

On peut comparer un nom de domaine à une adresse postale, c’est l’adresse du site web et celui-ci définit l’identité de l’entreprise sur le net. C’est grâce à un nom de domaine que le site est accessible par les navigateurs et donc par les internautes.

 

L’importance de bien choisir son nom de domaine

Il faut considérer le choix d’un nom de domaine comme le choix d’une marque ou du nom d’une entreprise. Le nom de domaine aura une influence direct sur l’image de la marque et sur la visibilité sur internet et sur votre communication off-line. En effet, l’adresse du site sera également marquée sur les flyers, les annonces ou les publicités réalisées par l’entreprise. Premier contact avec l’internaute, un nom de domaine bien choisit donnera du professionnalisme et de la crédibilité au site internet. La confiance de l’internaute sera décuplée et il associera l’image de l’entreprise à la modernité et l’ouverture. Trouver un site sur les moteurs de recherche est facilité lorsque le nom de domaine est optimisé et qu’il prend en compte la perception des internautes. Il est cependant impératif d’enregistrer rapidement son nom de domaine lorsqu’une marque est créée ou qu’un site est lancé. Le dépôt d’une marque ne donne en aucun cas une exclusivité quant à l’exploitation du nom de domaine y correspondant. Si le nom de domaine désiré est déjà pris, il faut se distinguer par un nom complètement différent afin de supprimer les risques de confusion possible.

Bien choisir, c’est aussi éviter les pièges

Tout d’abord, il faut choisir son extension. Les extensions géographiques, telles que .fr, .be ou .ca, sont à privilégier car Google donne de l’importance aux domaines nationaux. Si l’entreprise est présente dans plusieurs pays, il est conseillé de réserver un nom de domaine correspondant à chaque pays, quitte à rediriger ensuite chaque site secondaire vers le principal. Bien choisir son nom de domaine, c’est également investir sur l’avenir. Google prend en compte l’ancienneté des sites internet lors de son référencement. De plus, la communication autour du lancement d’un nom de domaine est très longue et coûteuse. Le nom de domaine étant l’atout principal du développement de l’activité, voici quelques conseils :
–    Privilégier un nom de domaine court, facile à prononcer et épeler, cela permettra d’éviter tout risque de confusion syntaxique et ainsi le détournement de trafic.
–    Penser à séparer les mots. Le nom de domaine doit au maximum avoir une signification et être prononçable.
–    Enregistrer les noms de domaine avec les fautes imaginées et les rediriger vers le site principal pour ne pas perdre de trafic.
–    S’assurer d’être le propriétaire de son nom de domaine. Lorsqu’un prestataire achète un nom de domaine, il arrive qu’il l’achète à son nom et non au nom de l’entreprise pour qui il travaille. Si les deux se séparent, l’entreprise n’aura plus de nom de domaine.